Zen Attitude, l'art de vivre au Naturel

18 novembre 2013

Test Vegan Box

Il y a quelques semaines, j'ai été intrigé en découvrant sur le net la Vegan Box.

 

Qu'est ce que la Vegan Box? C'est une jolie boite cadeau qui est remplie de bonnes choses véganes et bio (une dixaine de produits non issues de l'exploitation animale, sans lait, sans oeuf etc...). En faite, vous pouvez la commande chaque mois si le coeur vous en dit, ou vous abonner pour quelques mois. Chaque mois les aliments de la box sont différents et ils restent secrets jusqu'à la reception de votre box à la maison. Elle vous permet de découvrir des produits différents de ceux du quotidien. Je ne suis pas végan, ni même végétarienne, mais j'aime pouvoir manger des choses differentes, faire des découvertes et avec un gnome intolérant au lait/lactose, on consomme pas mal de choses végétales à la maison.

Son prix 20€ + 5,50€ de frais de port.

J'ai donc reçu ma première box ce matin, je l'attendais avec impatience :) Je vous laisse découvrir le contenu.

vegan box
SAM_4640

Il y a donc: du nappage pour tarte, de la crème d'avoine, des bonbons salade de fruits, un brownie choco/noix, 3 sachets d'infusions, du tofu, une barre de céréales aux noix et fruits (que j'ai oublié de mettre sur le montage mais on la voit en dessous ^_^) et de la margarine végétale (aromatisée j'ai l'impression). Ha oui et une petite notice pour décrire les produits car la plupart sont allemands.

J'avais aussi commandé ça en plus sur le site:

SAM_4638
SAM_4639

Des bonbons coca et une préparation végétale pour falafel.

Je n'ai pas encore testé les produits, mais j'ai hâte :) Je referai des articles à chaque test de produit de cette box.

 

Merci Vegan Box !!!

Si vous êtes tenté, c'est par ici => http://www.veganbox.fr/

 

Posté par Jess55 à 16:02 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


24 septembre 2013

Le nectar de Litchi bio

Bonjour à tous :)


Voici une nouvelle catégorie sur mon blog "J'ai testé". Vous y trouverez mes avis sur des produits bio (alimentation, cosmétiques etc...), que j'ai testé. Ces avis n'engageront que moi et moi seule. Ils seront donnés à titre d'information et rien d'autre ;)

 

Aujourd'hui, je vous parle du Nectar de Litchi bio, issu du commerce Equitable, acheté chez Leclerc.


J'aime beaucoup le litchi, mais trouver un jus qui a le vrai goût du fruit, ce n'est pas forcement évident. J'ai donc voulu tester celui ci. Et bien j'ai été agréablement surprise. Il est excellent !!! J'ai l'impression de manger le litchi. Il est peu sucré, ce qui fait que le goût du fruit est bien présent.

Côté ingrédients, on y trouve de l'eau, 35% de purée de litchi, du sucre de canne, du jus de citron vert (qu'on ne sent pas) et de l'antioxygène (acide ascorbique). Et tout est Bio bien sûr.

En ce qui concerne son prix, à savoir 3,19€ le litre, ça reste dans un prix correct pour un fruit comme le litchi, qui d'autant plus est bio.

En achetant ce jus de litchi, vous soutiendrez une coopérative du nom de Fanohana, qui réunit 230 petits producteurs de litchi au nord-est de Madagascar.

Un petit plaisir gustatif et un petit geste pour la bonne cause, c'est pas top ça ?!

 

SAM_4412

 

Posté par Jess55 à 14:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

07 septembre 2013

Le lait (1ere partie)

Bonjour tout le monde. Désolé de cette longue absence, j'ai perdu un être cher à mon coeur en Mai, puis ensuite, plus trop envie d'écrire, et on a enchainé sur les vacances scolaire... Bref, je suis de retour :-)

 

 

verre-de-lait

Aujourd'hui je vais vous parler d'un sujet qui touche mon petit gnome de 4 ans et demi, l'intolérance au lactose et lait.

En juillet nous avons eu rdv avec un allergologue pour notre fille qui fait de l'eczéma depuis qu'elle est bébé, je vous en avais déjà parlé dans les précédents billets du blog. Après s'être délesté de 40€ pour un patch pour savoir si elle était allergique au lait, les résultats étaient négatifs, nous nous en doutions. En revanche elle digère très très mal le lait.

Dans la conversation avec l'allergo, je parle de Sasha et ses intolérances. Il y a quelques temps, mon fils consommait encore du lait de vache mais sans lactose. Sauf que même ce lait là, il ne le supportait plus. Nous avons donc décidé de tout arrêter et de passer aux laits végétaux (amande et soja entre autre).

L'allergo me demande comment on fait niveau alimentation avec Sasha. Je lui explique donc qu'il boit des laits végétaux, mange des yaourts végétaux... Et là, il me dit " et AUCUN laitages ???". Heuuuu ben non, ça le rend malade, donc non. Il me répond "je crois que vous faites fausse route avec votre fils, vous vous rendez compte les carences en calcium, il lui faut au moins des yaourts" O_O Mais bien sûr, je vais donner des yaourts à mon fils, comme ça il sera malade ensuite. Ca équivaut à lui donner du poison... Il m’a fait tout un cours sur les besoins en calcium etc…

Mais ce que Monsieur l’allergo ne sait pas être pas, c’est que je ne suis pas cruche. Je sais très bien que le calcium on en trouve pas QUE dans le lait de vache.

Nous y voilà, le lait, ses mensonges, sa propagande et un lobbying menait de main de fer…

Alors sachez, vous les gens qui prenez le temps de me lire, que NON, NON et NON, les produits laitiers ne sont pas vos meilleurs amis pour la vie… NON les gentilles vaches ne gambadent pas dans la prairie et ne sont pas heureuses comme on aimerait vous le faire croire… (attention, je généralise, mais il existe de petits producteurs, dont les producteurs bio, qui respectent le bien être de l’animal et la façon dont le lait est produit). NON vous n’avez pas besoin de produits laitiers pour être en bonne santé. NON le lait n’est pas indispensable dans votre vie !!!

Comment je sais tout ça ? Parce qu’en ayant un petit gnome, intolérant depuis sa naissance, je me suis beaucoup documenté sur le sujet. Et j’y ai appris des choses dont je ne soupçonnais même pas l’existence. Peu à peu, j’ai vu le lait d’un autre œil et nos habitudes alimentaires ont changés.

Savez-vous ce que vous buvez ? Ce qu’il y a réellement dans votre lait ? Les problèmes qu’il peut vous causez ou qu’il vous cause déjà, d’ailleurs ?

Si ce n’est pas le cas et que vous aimeriez en savoir plus, je vous conseille de patienter un peu et je vous dis tout ça dans mon prochain article.

A très vite ;)

 

 

08 avril 2013

La biodiversité

2108

 

Dans cet article et les prochains, je vais vous expliquer certains termes de l’environnement, leur utilité, comment les mettre en place….

Pour commencer, qu’est-ce que la biodiversité ? Je vous ai trouvé une définition simple sur le net, car pas toujours évident à expliquer, en voilà le copier-coller ;)

Biodiversité : « La diversité biologique ou biodiversité, représente l'ensemble des espèces vivantes présentes sur la Terre (plantes, animaux, micro-organismes, etc.), les communautés formées par ces espèces et les habitats dans lesquels ils vivent. »

Voilà c’est une définition courte, mais clair, pas la peine de rentrer dans les détails.

Alors pourquoi il faut la préserver cette biodiversité ? Tout simplement car chaque insecte, chaque plante, chaque animaux etc… ont leur importance sur cette terre. Ils participent au bon fonctionnement de notre planète. Sans eux, le monde tel qu’on le connait, n’existerait pas. Seulement voilà, à cause de nos différentes façons de vivre, de la chasse illégale, de la pollution, des pesticides, du réchauffement climatique et j’en passe, des tas d’espèces disparaissent chaque jour… Et pour chaque espèce qui disparait, c’est tout un écosystème qui est menacé…

Les abeilles par exemple, sans elles, plus de pollinisation, donc plus de fleurs, d’arbres…. Ce qui entrainerait la disparition des autres insectes, puis d’animaux plus gros. Plus de graines non plus, donc fini les récoltes, plus de fruits, plus de légumes, de blé… Plus rien pour nourrir le bétail. C’est toute la chaine alimentaire qui serait détruite et notre espèce avec…

Et oui, on ne s’imagine pas qu’un si petit insecte, puisse être tellement important pour la planète, pour nous, pour la survie. Et malheureusement, ces petites choses disparaissent en masse depuis des années, sans que peu de monde s’y intéresse…

Alors oui je vous fais imaginer le scénario catastrophe, mais concrètement, si on ne se bouge pas, c’est ce qui attend les générations futures… Ce scénario là, ou bien d’autres, vu comment l’homme est fort pour détruire sa planète.

Aujourd’hui il y a des associations qui se créent pour sauver les abeilles. Vous pouvez par exemple, parrainer une ruche et aussi quelques mètres carrés de fleurs pour qu’elles puissent butiner. En échange, la ruche porte votre nom ou le nom que vous aurez choisi et vous recevez des pots de miel de votre ruche. Vous pouvez même aller la voir si elle n’est pas trop loin de chez vous.

Le site « Un toit pour les abeilles » vous propose de parrainer des ruches dans toute la France http://www.untoitpourlesabeilles.fr/?gclid=CKGt58iTu7YCFeXKtAodFnEATw

Alors quoi faire pour préserver les abeilles et les autres insectes ? Que vous ayez un jardin, une terrasse ou même un balcon, vous pouvez apporter votre petite pierre à l’édifice.

Comment ? Tout simplement en plantant des fleurs, des plantes, des arbres… En créant depuis chez vous, un petit nid douillet pour tous ces insectes.

Voilà un blog qui peut vous aider à mettre tous ça en oeuvre http://biodiversite-dans-un-jardin.blogspot.fr/

Il faut aussi ne pas les tuer, donc aucun insecticide ou produit toxique pour eux. Si vous avez un potager par exemple, il existe des solutions naturelles pour vous débarrasser des petits nuisibles. Comme par exemple, les coccinelles, qui sont utilisé dans l’agriculture biologique, car elles sont de redoutables mangeuses de pucerons, qui pourraient envahir vos plantes ou potagers. D’ailleurs les perce oreilles mangent aussi les pucerons et les cochenilles.

Ou encore, le paillage qui consiste à recouvrir le sol autour de vos plantations, d’herbes seches, de pailles, de marc de café etc, pour lutter contre les escargots et limaces. Voici un petit lien qui vous expliquera comment faire http://www.iris-bulbeuses.org/faq/limace.htm

Il faut aussi n’utiliser aucun désherbant chimique. Mais si, mais si, c’est facile ;)

Pour vous y aider, voici un lien où vous pourrez trouver tout plein de recettes naturelles pour avoir un jardin et potager bio  http://www.au-potager.com/jardinbio.htm

Ici tout un dossier sur le sujet, avec des recettes aussi ;) http://www.bioaddict.fr/article/quels-traitements-naturels-utiliser-pour-un-potager-bio-a187p1.html

Il n’est pas difficile de participer à la protection de la biodiversité. Avec un minimum de volonté, de prise de conscience et d’un peu de documentation, vous pouvez faire de belles choses ;)

Et quelle belle récompense, que de voir de jolis papillons voler dans votre jardin, d’observer les abeilles butiner, des fleurs pousser, et tout un tas d’autres insectes qui sont si intéressants à observer. Ca amuse beaucoup les enfants aussi, c’est ludique, ça fait partie de l’apprentissage de la nature et ça en fera peut être des adultes plus responsables plus tard, pour peu qu’ils aient des parents qui ont conscience des trésors que renferme la nature et qu’ils veuillent bien la protéger un minimum :)

 

Dans le prochain article, je vous expliquerais ce qu’est un refuge LPO. A très vite ;)

Posté par Jess55 à 15:58 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

04 avril 2013

L'environnement

environnement1

 

Après l’éducation, l’alimentation et les produits corporels et ménagers, je vais maintenant vous parler de l’environnement (nature, biodiversité etc…). L'écologie est un vaste monde à découvrir ;)

 

J’ai toujours aimé la nature, depuis toute petite. Il faut dire que j’ai un papa amoureux de la nature, avec qui nous allions ramasser des champignons à chaque automne, qui nous a fait découvrir les joies de la pêche, de la plongée, la cueillette d’asperges et autres plantes qui poussent en pleine nature. Nous avons toujours eu des animaux aussi.

Quand on devient ado, cet aspect-là nous intéresse moins, c’est la période rebelle, des amours d’ado, des copains, des copines… Mais en devenant maman, j’ai voulu transmettre cet amour de la nature à mes enfants.

Par chance, ma puce de 5 ans et demi, adore tout ce qui est nature. Je dis souvent que plus tard, elle sera une écolo militante ^_^. Les insectes, les fleurs, les saisons, les animaux, les plantes, bref, tout ce qui touche à la nature, c’est son dada J Gard à celui ou celle qui s’avise de jeter un papier par terre ou écrase un insecte, il se fera souffler dans les poumons par ma crevette et repartira avec une bonne leçon de moral ^_^

Mon gnome, lui, ça l’intéresse moins, il a des centres d’intérêts restreints avec son autisme, mais il adoooore les animaux et aime aussi ramasser des fleurs.

Vous l’aurez compris, chez nous, nous respectons la nature et l’environnement. Voilà les quelques gestes que nous faisons au quotidien :

-Tri des déchets

-Ampoules à économie d’énergie

-Eteindre la lumière des qu’on sort d’une pièce

-Produits d’entretiens écologiques

-Consommation de nourriture locale, bio et/ou issue du développement durable (moins d’impact sur l’environnement)

-Aucun désodorisant pour la maison, en spray par exemple

-Trajet à pieds pour l’école (de toute façon je n’ai pas le permis ^_^)

-On ne jette pas les papiers dans la nature

-Je garde toujours les contenants en verre pour les recycler (en pots de confitures par exemple)

-On reçoit toutes nos factures par mail (aucune facture papier)

-Nous n’utilisons aucun insecticide toxique

-Nous réduisons le gaspillage au minimum

J’en oublie surement… Par contre, j’ai encore des défauts. J’aime prendre un bain une fois par semaine ou toutes les 2 semaines, les enfants prennent aussi un bain une fois par semaine. Et on fait couler l’eau trop longtemps… J’utilise des couches et lingettes jetables aussi… Ben oui, on n’est pas parfait hein ;)

Chez nous, les insectes sont aussi respectés. On ne les écrase pas. Croyez-moi, j’ai eu du mal à en arriver là hein. J’ai (ou j’avais) la phobie des araignées, alors dès que j’en voyais une, elle pouvait découvrir le dessous de ma chaussure de très près ^_^

Mais en bonne maman qui apprend à ses enfants qu’il faut respecter chaque être vivant, je n’étais pas d’un bon exemple. En venant vivre à la campagne, il a fallu que je me soigne. Car ici, les araignées, il y en a souvent.

 Dernièrement, un soir où j’étais seule à la maison, la lumière du salon éteinte, je regardais la télé, et là, je vois une petite chose toute noire traverser sous ma table basse. Un gros frisson a traversé tout mon corps. Cette chose noire, ce n’est pas la première fois que j’en vois une traverser mon salon l’air de rien. J’allume donc la lumière, et là, méga frisson, ventre qui se noue. Une araignée !!!!! Je commence à trépigner sur place, ne sachant pas quoi faire, chéri d’amour est absent, alors je respire un coup et je me reprends. Je prends une feuille de papier et un verre pour capturer l’araignée. J’ai dû m’y reprendre à 2 fois car elle s’est fait la malle la première fois ^_^ Et OUF, je l’ai relâché dehors. Et bien j’étais fière de moi ^_^ mais j’ai failli frôler la crise cardiaque quand même lol.

Mes gnomes et moi, nous adorons observer les oiseaux manger, les abeilles butiner, les papillons, les fourmis, les coccinelles… Je leur apprends que chaque insecte a son utilité. Nous espérons pouvoir bientôt parrainer une ruche, pour préserver les abeilles qui disparaissent en masse. Quand nous aurons un plus grand jardin, j’aimerais que l’on puisse y installer un petit nid de biodiversité en plantant des fleurs et plantes pour les insectes en tous genres, devenir refuge LPO (ligue pour la protection des oiseaux), faire un petit potager bio et du coup, le composte qui va avec etc… Ça en fait des projets, mais Paris ne s’est pas fait en un jour hein ;) Nous prendrons le temps de bien faire chaque chose et il faut d’abord que l’on déménage et que l’on ait un plus grand jardin. Cela ne se fera que d’ici 1 an environ.

Tous ce que nous faisons, ne sont que des petits gestes, mais qui sont tellement important pour préserver notre belle nature et ses habitants.

Dans le prochain article, je vous ferai un lexique des termes de l’environnement, je vous expliquerai aussi en quoi consiste la biodiversité dans son jardin, pourquoi il faut préserver les abeilles, qu’est qu’un refuge LPO, etc…

A très vite les amis ;)

Posté par Jess55 à 15:54 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,


02 avril 2013

Journée de l'autisme et réponse à une question qu'on me pose souvent

529475_395872653843663_496200765_n

 

J’ai envie de répondre à une question qu’on me pose régulièrement. « Comment tu fais pour tenir le coup ? ». Et comme c’est la journée de l’autisme, c’est le bon moment pour y répondre.

 

Oui j’ai un enfant autiste, oui mon homme s’absente souvent vu qu’il est militaire, oui ma famille et mes amis sont à 800km de chez moi, oui mon fils de 4 ans ne fait toujours pas ses nuits et peut passer des nuits blanches sans problème, oui il n'est pas propre, oui il a un tas de rituels qu'on doit suivre à la lettre chaque jour sous peine de déclancher une "crise", oui il me prend une bonne partie de mon temps, oui je ne peux pas bosser à l’extérieur pour lui, je n’ai pas de permis, on ne peut pas sortir où l’on veut, on ne peut pas faire de sortie en amoureux, oui on vit au rythme de notre fils, oui il a des allergies, ma fille aussi d’ailleurs,  oui, oui, oui… et j’en passe…

Comment je tiens ? Tout d’abord, simplement grâce à l’amour de mon homme, mes enfants, notre entourage… Mais aussi parce que je fais un gros travail sur moi-même.

J’ai appris la « positive et zen attitude ». Et croyez-le ou non, mais ça m’aide chaque jour qui passe. Je prends du recule, je relativise, je reste zen, j’essaie de ne pas me laisser envahir de mauvaises ondes et je me dis toujours qu’il y a pire que nous ailleurs. Alors oui, il m’arrive de craquer, de pleurer un bon coup, histoire de relâcher la pression. Mais ça ne dure que quelques minutes et ensuite, je repars du bon pied. Je ne suis pas Wonder woman. Je suis une maman, comme les autres, qui s’adapte à la situation. Pour vous donner un petit exemple marrant, je vais nous comparer, nous, parents d’enfants autistes, à des moustiques. Oui oui des moustiques ^_^

Vous savez, un moustique, à force de le bombarder d’insecticide, il finit par s’immuniser et s’adapter à son nouvel environnement. Il s’endurcit. Ben nous nous sommes pareils. Plus on prend des coups, plus on nous en envoi dans la figure, plus la situation est difficile, plus on s’endurcit, plus on s’adapte et on relativise… Ce n’est pas le cas de tous les parents dans ma situation, je généralise hein. Mais en principe, on se découvre des ressources très bien cachées au fond de nous, dont on ignorait l’existence.

J’ai une chance insolente d’avoir notre famille et nos amis, qui nous soutiennent quoi qu’il arrive. Même s'ils sont loin, ils sont toujours là. Un petit texto, un coup de fil ou encore un lien sur ma page Facebook, pour me dire « regardes cette émission ou cet article, ça parle de l’autisme. Change vite de chaine à la télé, y’a un reportage. Etc… » Ou alors comme aujourd’hui, journée mondiale de l’autisme, ou ils se mettent tous au couleur de cette belle journée, le bleu. Je reçois des photos des copines, amis et famille, avec cette petite touche de bleu qui illumine ma journée et celle de mon Sasha.

Tout le monde n’a pas cette chance malheureusement…. Mais c’est grâce à tous ces petits gestes, ces petites attentions que je tiens <3

J’aime ma vie, je n’échangerai ma place pour rien au monde. Mon fils c’est ma boule de bonheur, malgré les difficultés. « Grâce » à son handicap et ses allergies, j’ai rencontré des personnes géniales qui sont devenues des amies. J’ai pu aider des mamans qui malheureusement, sont dans notre cas, mais ne le savaient pas encore, j’ai appris la patience, à voir la vie autrement… Non vraiment, je l’aime ma vie <3

J’ai aussi la chance, une immense chance, d’avoir un homme en or. Un papa qui est formidable avec ses enfants, qui fait tout pour nous. Il déplacerait des montagnes pour ses amours. Heureusement qu’il est là

Alors oui, notre vie serait peut-être plus douce si Sasha n’était pas autiste, on vivrait différement. Mais finalement, qu’est ce qui me prouve que cette vie serait meilleure ? Je n’ai même pas envie de le savoir en fait. Ma vie est ce qu’elle est…

Bref, vous l’aurez compris, je vais bien, je prends les choses comme elles viennent. On se bat au quotidien pour notre fils, comme le ferait n’importe quel parent.

Si je m’arrêtais à chaque fois sur le négatif, je n’avancerais plus, je m’enfoncerais. Plutôt que de voir le négatif, je préfère mettre le doigt sur le positif, aussi minime qu’il peut être.

Peut être que les gens s’imaginent que ce n’est qu’une façade de moi que je montre pour enjoliver la vérité, mais non, je suis bien comme ça dans la vie de tous les jours. Comme je l’ai dit plus haut, je pleure aussi, des fois je cris ou je râle, mais ça ne dure jamais bien longtemps. Mais je ne suis pas un robot, j’ai moi aussi des faiblesses, comme tout le monde. Mais je les surmonte, grâce à tout ce que j’ai décrit plus haut.

Merci à tous ceux qui sont présents pour nous, pour Sasha, amis, familles, copains, connaissances… Merci d’être là quoi qu’il arrive. Merci le ciel de m’avoir envoyé ce petit être « différent » mais qui nous apporte tant. Merci le destin d’avoir mit tous ces anges sur notre route. Merci la vie <3

Posté par Jess55 à 15:25 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

14 mars 2013

Les produits corporels et ménagers

1302777449862

 

Les produits corporels et ménagers.

 

Dans le premier article, je vous ai parlé de ma petite crevette qui fait de l’eczéma, si sa peau est en contact avec des produits non bio ou naturels.

Au fil des années, j’ai dû m’y mettre aussi, ma peau ne tolérant plus les produits classiques. Mon gnome, lui, n’a connu que des produits bio, je n’ai pris aucun risque vu l’eczéma de sa sœur et j’ai bien fait, car il a tendance à en faire aussi.

Le seul qui s’en fiche, c’est chéri d’amour. Et pis même si c’est bourré de truc cracra, je kiff l’odeur de son gel douche, vous savez, ceux de la marque qui déclenche une apocalypse des filles mdr. Un jour il y viendra peut-être, mais ça reste son choix et je le respecte.

Donc à la maison, tous les produits corporels sont bio ou naturels.

Quelques chiffres :

-gel douche (200ml) de mon gnome dans les 6€, il  dure 2 mois environ

-savon au lait d’ânesse de ma puce, moins de 4€, il dure environ 2 mois aussi

-shampooing (250ml) des gnomes (ils utilisent le même), 10€, il dure environ 3 mois, à raison de 2 lavages de tête par semaine pour mon fils et d’un lavage pour ma fille, pas la peine de plus, ils ont des cuirs chevelus fragiles. Notez que ce shampooing fait aussi gel douche.

-mon shampooing (250 ou 500ml) entre 8 et 12€, tout dépend, j’en change de temps en temps, il dure entre 1 mois et demi et 2 mois

-mon savon ou gel douche, entre 3 et 5€, tout dépend ce que je prends, il dure 2 ou 3 mois.

-dentifrice des gnomes (50ml), moins de 4€, pour une durée de 2 mois environ.

Il existe même une marque que l’on trouve normalement dans tous les magasins bio, qui fait des bouteilles de 1 litre de shampooing et gel douche pour toute la famille, à moins de 10€ !!!

Bref, si vous faite le compte, c’est tout à fait abordable, au même titre que les produits de marques classiques.

En faisant mon liniment, j’ai découvert la cosmétique home made. Faire ses produits soit même, c’est juste génial !!! On adapte en fonction du type de peau, du problème etc… Du coup, j’en ai fait profiter ma famille, ma maman, ma sœur, ma grand-mère… Elles étaient déjà adeptes de mon liniment. Du coup, pour Noël ou les anniversaires, je faisais des paniers cadeaux, gourmands et cosmétiques. Maquillages, crème hydratante, parfum, savons… Elles étaient ravies.

La cosmétique home made, m’a amené à pousser d’avantage mes connaissances sur les ingrédients, les plantes, les huiles essentielles, les beurres végétaux… Des connaissances qui sont vite devenues une passion. Magazine, sites internet, livres, tout est bon pour en apprendre toujours plus. Nous n’imaginons pas à quel point les plantes peuvent faire des miracles, mais peuvent aussi être dangereuses, si, mal utilisées. Naturel ne signifie pas « sans danger ».

N’importe qui peut se lancer dans la cosmétique maison. Il faut juste avoir un peu de matériel et être rigoureux sur l’hygiène, car les bactéries peuvent vite proliférer dans ce genre de cosmétiques. Je vous conseille un super livre si vous souhaitez vous lancer, voici le lien d’un article que j’avais fait à son sujet http://byzenattitude.canalblog.com/archives/2012/01/27/23351062.html

En ce qui concerne les produits ménagers, c’est venu un peu plus tard. Mais en faisant de la cosmétique maison, j’ai découvert qu’on pouvait  aussi fabriquer soit même ses produits ménagers naturels et écologiques et avec peu d’ingrédients que l'on trouve un peu partout à l'heure actuelle. Je me suis moins lancé dans l’aventure par manque de temps, mais j’utilise régulièrement le vinaigre blanc, les cristaux de soude, les huiles essentielles et le bicarbonate de soude pour faire le ménage. Et puis dans la grande surface où je fais mes courses (Le***rc), ils ont tout une gamme de produits ménagers écologiques et à petits prix. Donc pourquoi s’en priver ?

Quelques chiffres :

 -mon liquide vaisselle de 500ml 0,95cts (on trouve l’équivalent de ce même produit en écologique aussi chez L*dl à 0.98cts il me semble).

-ma lessive coûte moins de 5€ les 3 litres, et comme elle est très concentrée, elle me dure 2 mois environ.

-le spray nettoyant universel à 1,46€ les 500ml

-le produit pour les vitres à 1,93€ les 750ml

-le produit pour les toilettes à 0,99€ les 750ml

 En revanche je n’ai plus le prix du nettoyant salle de bain, mais c’est dans le même ordre de prix que les autres. Alors oui ils sont certifiés écologiques, mais l’idéal étant quand même de faire ses produits soit même, j’y viendrai un jour… Notez quelque chose d’important, ses produits sont plus concentrés que les produits classiques, donc on en utilise moins, ils durent plus longtemps et donc un gain d’économie.

Même le maquillage bio devient abordable maintenant, sur certains sites de ventes privées responsables, vous trouverez par exemple du crayon pour les yeux bio, à 3€ pièce, vernis à ongle bio à moins de 3€ etc…

Forcément, il y a toujours des choses qui seront plus chères, comme la farine (et encore on en trouve de la bio à Le***rc à moins de 1€ les 1kg), les pâtes, certains produits de beauté (mais pareil tout est relatif, car un produit de très grande marque comme Ch*nel par exemple, coûtera plus cher qu’un produit bio et sera bourré de produits chimique…

Il suffit juste se pencher un peu sur la question et sur les prix, faire des comparatifs… Et surtout ne pas se faire embobiner par toutes ses grandes marques qui disent qu’il y a tel ou tel plante bio dans leur produit, mais tout le reste c’est du chimique !!! Il faut qu’il y ai un label certifié sur le produit, tel que  ceux que vous trouverez sur ce site http://www.naturalglam.com/les-labels-bio .

N’hésitez pas si vous avez des questions ;)

Posté par Jess55 à 14:58 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

12 mars 2013

L'alimentation suite

4858082-jeu-de-timbres-pour-organique-frais-sain-la-nourriture-bio

 

Vu que tout le monde me réclame la suite, la voilà ^^

 

Me voici donc parti en quête, non pas du Saint Graal, mais de la Sainte Nourriture.

Comment remplacer la crème fraiche liquide, le lait de vache, les yaourts, le beurre, les gâteaux…. ? Un vrai casse-tête pour moi au début. J’ai eu la chance de trouver du beurre végétal sans babeurre (oui il y a des dérivés de lait dans la margarine végétale), d’une célèbre grande marque et bio en plus, ainsi que du lait de vache dépourvu de lactose à 98%, en grande surface. Mais pour ce qui est du reste…

Heureusement, nous avons des amis Hérissons, tout plein d’amis Hérissons !!! Mais non, je ne suis pas folle ^^ Le Hérisson Bleu est une association pour enfants (et même adultes), allergiques et intolérants. Les présidents de cette association, sont même devenus de très bons amis (ma morue, si tu me lis ^^). Grâce à leurs conseils, on a su où se diriger.

Direction mon magasin bio, où je me fournissais déjà en produits d’hygiène. Là-bas, j’ai trouvé de la crème d’amande, crème d’avoine, crème de riz, pour remplacer la crème liquide. Et aussi des laits végétaux (riz, amande, noisette…). On y trouve aussi l’équivalent du Crèmefix (pour fixer la chantilly maison), mais pour les chantilly à base de crème végétale, de l’agar agar pour faire des yaourts et des petits sachets de préparation bio flan à tous les goûts et dépourvu de lait. Bref, de quoi trouver des alternatives pour notre petit gnome.

Nous avons investis dans LA yaourtière dernier cri !!! Pas le choix, tout ce qui est yaourts à base d’autres laits animal comme la brebis, chèvre etc…lui étaient aussi interdit. Il ne mangeait pas encore de yaourts au soja à ce moment là.

Alors oui, tout ça a un coût… Ce n’est pas donné surtout pour les produits comme les crèmes et laits végétaux, même le lait sans lactose… Mais peu importe, nous n’avions pas le choix.

Mais mes gnomes ont de la chance (attention je me jette des fleurs), ils ont une maman qui sait faire pleins de choses de ses 10 doigts (de mains hein ^^). Donc en avant pour les gâteaux, les yaourts, les nuggets et j’en passe…

Par chance, la grande surface où nous faisons une partie de nos courses, a un rayon diététique/bio. J’y trouve pas mal de choses, que j’achetais en magasin bio, comme les crèmes, laits végétaux et même des petits laits de soja au chocolat (en remplacement des Can*y U*). Et au rayon frais, j’y trouve de la pâte feuilletée bio et de la pâte brisée bio, sans lactose et sans beurre . Entre temps, un nouveau beurre végétal avec la mention « sans lactose » est arrivé dans ce magasin.

Mon gnome aimait bien de temps en temps, manger de la pâte à tartiner (oui il a fini par y gouter, mais pas longtemps du coup ^^). Mais pour en trouver sans lait, c’était pas évident. Tous les mois nous allions au Luxembourg, pour heuuu…voir le paysage… Vous y croyez ou pas ? Non ? Bon ok, on y allait pour acheter les clopes de monsieur Papa, c’est carrément moins cher là-bas, bref…  Et en baladant (je vous ai dit qu’on y allait pour le paysage ^^), nous avons découvert le magasin Cactus. Dedans il y a des tas de choses que l’on ne trouve pas en France. J’ai pu y trouver les petites décorations pour gâteaux, genre vermicelles colorées etc… sans lait (il y a du lait dans pas mal de déco pour gâteau), mais aussi de la pâte à tartiner SANS lait ou lactose et SANS huile de palme. On trouve plus facilement des produits sans lait et sans lactose, dans les rayons bio, que dans les rayons classiques.

 

Une fois que nous avons pu réintroduire les traces éventuelles de lait, tout a été beaucoup plus simple côté nourriture…

L’intolérance de notre fils, nous a fait découvrir d’autres saveurs, d’autres produits, car je cuisine pareil pour tout le monde à la maison, comme ça, pas de frustration. Mais nous faisons des exceptions pour notre fille et pour nous, tout en trouvant un équivalent pour notre fils.

J’adore me documenter sur tout ce qui est bio et naturel et j’ai vite compris que l’enjeu de consommer bio, n’était pas qu’une question de santé. D’autres paramètres rentrent en ligne de compte, comme l’environnement, les conditions de travail dans les pays du sud, la surconsommation, la déforestation, etc… Et dernièrement, j’ai découvert le scandale du gaspillage alimentaire, c’est juste immonde…

Si je fais le point côté nourriture, depuis que j’ai découvert le bio, voilà ce qui a changé :

-Nous achetons beaucoup plus de produits bio (fruits, légumes, confitures, lait, etc…)

-Nous avons découvert la nourriture locale. Nous achetons la viande, fruits, légumes, jus de fruit, miel et même farine aux producteurs fermiers du coin. Un petit rêve que j’avais en arrivant à la campagne et qui s’est réalisé depuis quelques mois. Cela nous permet de se nourrir avec des produits de saison (et locaux donc).

-En été, nous allons à la cueillette de fraises, dans une fraiseraie à quelques kilomètres de chez nous. On les mange au sucre ou en bonnes confitures (je vous avais pas dit qu’ils avaient de la chance mes gnomes ? mdr).

-Les enfants et moi, consommons moins de viande, ou alors de la viande blanche la plus part du temps. Mon homme on oublie hein, c’est un carnivore dans l’âme, si je lui enlève la viande, il me bouffe à moi. Remarques, y’a de quoi faire ^^

-Je fais encore plus de choses « maison », pour avoir une alimentation plus saine et moins trafiqué que les trucs tout prêts.

-On évite au maximum le gaspillage. Pas évident avec des enfants qui mangent peu, mais dans le pire des cas, ça nourrit notre chienne, donc ça ne finit pas à la poubelle.

-Nous essayons de privilégier les produits français, même si ce n’est pas évident vu que beaucoup de fabriquant sont délocalisés.

 

Bref, les gens qui viennent chez nous, savent très bien à quoi s’en tenir. Le bio est de plus en plus à la portée des gens. Nous avons de petits moyens financiers et nous arrivons quand même à acheter du bio ou du local à petit prix, donc rien n’est impossible. C’est votre façon de consommer qu’il faut prendre en compte. On achète moins de bêtises à manger, moins de produits tout prêts et on privilégie le fait maison, on accommode les restes, on fait ses confitures pour l’année, on congèle le surplus des plats cuisinés, etc…

Cela dit, quand nous allons chez les gens, la famille, les amis, nous mangeons comme tout le monde hein. Sauf notre fils bien entendu.

Ce dont je rêve aujourd’hui (et qui, je l'espère, se fera d'ici 1 an environ), c’est d’avoir un plus grand jardin, d’y faire un potager de fruits et légumes bio, d’avoir quelques poules pour les œufs, d’y installer un climat végétal idéal à la biodiversité des insectes et dernière découverte en date, le refuge LPO pour les oiseaux. Je vous parlerai de tout ça dans les prochains chapitres ;)

 

Posté par Jess55 à 15:45 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

11 mars 2013

L'alimentation

affiche%20alimentation

 

 

Le sujet qui a le don de faire polémique, surtout entre générations différentes… J’ai dû diversifier ma fille dès l’âge de 3 mois et demi, car elle ne voulait plus de lait. Je l’ai fait à contre cœur, mais il fallait bien la nourrir. J’ai quand même fait attention à ce que notre entourage pouvait lui mettre dans la bouche, j’avais trop peur des allergies alimentaires.

Pour mon fils, qui je le rappel, a été allaité jusqu’à l’âge de 6 mois, cela a été plus compliqué. J’ai commencé la diversification alimentaire à 6 mois donc. Depuis sa naissance, il vomissait à longueur de journée. Le médecin me parlait de reflux, mais je savais que c’était autre chose et il faisait de la diarrhée tout le temps. Arrive donc la diversification (entre temps il était passé au lait industriel) et là, ça c’est gâté…  Il s’est mis à faire des crises d’urticaires régulièrement, certains aliments entraient dans la bouche pour ressortir directement dans la couche, il ne les digérait pas, diarrhée/vomissement, encore et toujours. J’ai vite compris que mon petit bout faisait des réactions dû à l’alimentation. Son papa et moi, avons donc décidé de mettre la pédale douce à tout ça et de réduire les risques au maximum, en évitant pas mal d’aliments et en allant doucement avec cette diversification. Sauf que… C’était sans compter sur l’entourage, qui ne comprenait pas toujours…

Forcément, les papys et les mamies, les oncles et les tantes, ils adoooorents faire goûter de nouvelles choses à un bébé. Bah oui, il faut bien qu’il goûte aux bonnes choses ce môme… Manque de bol pour eux, on a coupé court à tout ça. C’est comme ça que j’ai commencé à passer pour une extraterrestre (comment ça, c’était déjà le cas ? ^^).

C’est comme ce jour où je me suis mise à hurler « NoooooOOOOOOn pas çAAAAAA » (imaginez la scène au ralentie, moi me jetant sur mon bébé en hurlant, je vous jure, c’est poilant ^^), donc je hurle, car je viens de voir que l’oncle Archimède est prêt à enfourner une cuillère d’une célèbre pâte à tartiner bourrée d’huile de palme et d’autres truc supers naturels, dans la bouche de mon bébé de 7 mois !!!! Et là, le temps s’arrête, tout le monde me regarde, genre « mais heuuu t’es pas bien toi ». Et on me dit « mais pourquoi tu ne veux pas qu’il y goûte ? » Alors voyons voir, parce qu’il n’a pas l’âge, parce que c’est bourré de trucs dégueu dont la noisette qui est super allergène, parce qu’il a bien le temps avant d’y goûter, et heuuu, ah oui, il n’a QUE 7 mois !!!! « Roooo arrêtes, c’est naturel le N****la ». J’ai faillis m’étouffer ^^ Heureusement, ma maman, qui avait fini par comprendre mon point de vue, m’a soutenu.

Et puis il y a cette fois, à Pâques, mini gnome devait avoir 15 mois, il faisait de grosses crises d’urticaire dès qu’il avalait du chocolat. Mais le lapin de Pâques, il s’en fou lui, alors il a ramené 3kg de chocolat le bougre. Pis au passage, ma grande puce, si elle mange trop de chocolat, elle fait de l’eczéma. Mais le lapin de Pâques, il doit être sourd, car quand je lui ai parlé, je lui ai demandé de ne pas trop ramené de chocolat. Bref, nous voilà donc après la cueillette des n’œufs. Et là on tend un morceau de chocolat à mon fils. Je refuse poliment, en expliquant les risques. Et on me répond « mais c’est Pâques quand même, juste un morceau ». Oh et puis après tout, oui c’est Pâques, on peut bien se permettre cette folie. Mais ne t’en fais pas mon fils, si tu te transforme en œuf de Pâques en faisant un œdème, ou si tu fais de l’urticaire, promis, on se payera le luxe de faire un tour aux urgences, et peut être même que le lapin de Pâque aura pensé à toi là-bas, en cachant des antihistaminiques ou une piqure d’adrénaline.

Bref, vous l’aurez compris, il n’y aura pas goûté.

Voilà pour les petites anecdotes culinaires (on va dire que ce sont celles qui m’ont le plus marqué).

Cela a été difficile de faire comprendre ce genre de chose aux gens de notre entourage. Forcément, il y a 40 ans, on donnait à manger à un bébé, à l’âge de 2 mois. Note, j’ai été diversifié à 2 mois et demi et je n’ai que 25 ans…

On me répondait que avant, on ne voyait pas toutes ses allergies alimentaires, que ça n’existait pas et blablabla… Bien sûr que cela existait, sauf que ce n’était pas connu. Déjà, à l’heure d’aujourd’hui, c’est encore très compliqué pour être pris au sérieux par les allergologues, donc imaginez, il y 40 ans…

Et puis un jour, une pédiatre a bien voulu nous écouter. Je savais bien que le lait faisait beaucoup de mal à mon fils. Diarrhée chronique depuis 2 ans et demi !!! Les vomissements et les réactions cutanées ont disparues avec le temps et le fait que nous surveillions son alimentation, mais la diarrhée persistait. L’allergo qu’on avait vu, nous a juste délesté de 150€ en 2 séances, pour nous dire que notre fils n’avait rien. Donc la crise d’urticaire géant avec œdème quelques jours avant, ce n’était donc que l’opération du Saint Esprit ? Haaa accord (comme dirait mon gnome) ^^

Donc cette gentille pédiatre, a découvert l’intolérance au lactose de notre fils. Sa diarrhée venait de là, ses maux de ventre aussi. Nous voilà parti pour un régime sans lactose. Nous devions éviter même les traces au début, autant vous dire que c’est presque impossible… Je ne trouvais rien à manger pour lui. Tout ce qu’il aimait, il n’y avait plus droit. Et c’est comme ça que l’on découvre qu’il y a du lactose dans les nuggets, dans les saucisses de strasbourg ou encore dans l’épaule de jambon. Le lactose, c’est un sucre que l’on trouve dans le lait à la base et passe dans le lait maternel si on en ingère, d'où les vomissements et diarrhée depuis la naissance.

Bon, je vous raconte ma vie depuis tout à l’heure, mais vous vous demandez surement où je veux en venir et en quoi ça a un rapport avec le bio et tout ça. J’y arrive justement.

Comme je ne trouvais rien pour mon fils, il a fallu que je me retourne vers une alimentation différente, vers des produits qu’on l’on trouve plutôt dans des magasins bio, que dans la grande surface du coin…

 

Et voilà le début de notre ascension vers une alimentation plus saine….

(Suite au prochain article ^^)

Posté par Jess55 à 22:17 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

10 mars 2013

Education alternative suite...

6720_1189373447674_1028479406_566689_2958441_n

 

 

Le cheminement vers cette éducation, ne s’est pas faite en claquant des doigts. Il a fallu qu’on s’impose au près des gens, que l'on prenne du recul aussi. Cela fait bientôt 6 ans que nous évoluons, mon conjoint et moi et que nous adaptons notre vie en fonction de nos attentes et des besoins de nos enfants.

Comme toutes les jeunes mamans, j’ai écouté les conseils des uns et des autres. « Laisses pleurer ta fille, tu vas en faire une capricieuse », « ne dors pas avec elle, tu ne vas jamais pouvoir la passer dans son lit », « ne la porte pas trop, elle va prendre de mauvaises habitudes » etc.….

Au début, j’ai écouté, j’ai fait ce qu’on me disait. Mais au fond de moi, je sentais que je ne faisais pas ce qu’il fallait. J’ai passé 2 ou 3 soirées derrière la porte de notre chambre, à pleurer, car j’entendais ma puce pleurait dans son berceau, elle n’arrivait pas à s’endormir, mais il ne fallait surtout pas que je la prenne… Je n’ai pas tenu plus longtemps, mon cœur de maman ne tenait plus, mon instinct me disait de la prendre et de la rassurer. Chose que j’ai faite.

Ma grande est une petite fille qui angoisse assez vite, il faut tout le temps la rassurer. Elle a passé des mois à s’endormir sur le canapé et on la couchait ensuite dans son lit. Jusqu’à que nous déménagions et qu’elle dorme seule, comme une grande, dans son lit, dans sa chambre, sans pleurs et sans se relever. Elle avait 3 ans. Mais quand je vois aujourd’hui comment se passe le moment du couché, dans la joie, dans le calme et dans l’apaisement, je ne regrette en aucun cas de lui avoir laissé le temps nécessaire pour prendre confiance en elle.

Quand j’entends « une fessée n’a jamais fait de mal à personne » permettez-moi d’en douter. Vous n’aviez pas mal vous quand vos parents vous mettez une fessée ? Et au final, elle vous aura appris quoi cette fessée ? RIEN !!! Ou alors si, avoir peur de vos parents, avoir peur de déraper et de prendre une raclée… C’est donc ça le but ? Que nos enfants aient peur de nous ? Drôle de façon de penser et de les faire débuter dans la vie…

Je sais très bien qu’un jour ou l’autre, mes enfants seront confronté à la violence. A l’école, dans la vie de tous les jours, mais pas chez nous !!!

Je sais aussi qu’ils ne seront pas toujours si obéissants et posées. Comme tous les parents, nous allons passer par des phases difficiles, comme l’adolescence, ou même bien avant… Nous ne savons pas ce que nous réserve l’avenir, nous ne savons pas ce qu’ils deviendront plus tard et si ils nous reprocheront notre façon de les avoir élevé… Mais au moins, on aura écouté notre instinct…

Pour la petite anecdote, ma maman qui n’a jamais était partisante du cododo, elle n’a jamais dormi avec nous, et bien elle l’a pratiqué avec mes enfants !!! Aujourd’hui, elle revendique même notre façon d’élever nos enfants lol.

Dans ma famille, personne n’a allaité, je suis la seule et j’en suis fière :)

Si j’écris ces articles, ce n’est pas pour pousser les gens à changer leur mode de vie. C’est pour partager le nôtre, pour faire découvrir d’autres façons de vivre… Je n’attends pas des gens qu’ils nous comprennent, j’attends juste qu’ils respectent notre mode de vie et l’éducation que nous donnons à nos enfants, tout comme nous respectons les leurs.

Si j’ai un seul conseil à vous donner, c’est de ne pas vivre avec la peur du regard des autres, avec les « qu’en dira-t-on ». VOUS êtes les parents, VOUS décidez de ce qui est bon ou pas pour vous et vos enfants. Si au plus profond de vous, vous sentez que ce que vous faites, va à l’encontre de ce que vous souhaitez, suivez votre instinct. Les gens ne vivent pas avec vous, ne font pas l’éducation de vos enfants. Peut-importe qui vous donne le conseil, grands-parents, parents, sœur, frère… Vivez votre vie comme vous vous l’entendez.

Quand notre fils est né, c’est ce que j’ai fait et je ne le regrette absolument pas. J'ai allaité à la demande, pratiqué le portage régulier, le cododo, une diversification lente et tout ça, sans me soucier un seul instant des autres. Le seul qui a son mot à dire, c'est le Papa.

 

Ma phrase favorite "avant j'avais des principes, aujourd'hui j'ai des enfants". Moi aussi je disais qu'ils ne dormiraient pas avec nous, que je n'allaiterais pas et blablabla... Comme quoi, y'a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis ;)

Posté par Jess55 à 15:08 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,